Les différentes reliures

 

Bonjour,

Dans mes annonces, il y a des descriptions de chaque livre proposé.

Voici, de petites explications qui je pense vous aideront à mieux les comprendre.

Explication de la reliure

Page extraite du cédérom La bibliothèque de Louis Médard

Couverture : partie contenant les feuilles, et ayant à la fois un but de présentation (titre, illustration, paratexte) et de conservation (protection des feuilles) ;

Plat : grande partie de la couverture ; un livre a deux plat, un devant, un derrière,

Première de couverture : page avant extérieure,

Deuxième de couverture : page avant intérieure,

Troisième de couverture : page arrière intérieure,

Quatrième de couverture : page arrière extérieure, souvent appelées à tort « dos »,

Dos : partie de la couverture protégeant la reliure et permettant d'identifier le livre lorsqu'il est rangé debout sur une étagère ;

Reliure : manière dont sont assemblés les cahiers : reliure cousue, reliure collée…

Cahiers : ensemble de feuilles ;

Tranche : bords libres des feuilles,

Tranche de tête : située sur le dessus,

Gouttière : située à l'opposé de la reliure,

Tranche de queue : située sur le dessous.

 

En belle typographie, les pages d'un livre sont organisées de la manière suivante :

 

Première et deuxième de couverture ;

Page de garde : feuille blanche

Faux-titre ou avant-titre : page impaire (belle page) sur laquelle est imprimé le titre du livre ; ; le verso (page paire) contient éventuellement une illustration en frontispice

Grand titre : belle page avec le titre du livre, le nom de l'auteur et différente informations sur l'édition (éditeur, imprimeur, année…)

Texte de l'ouvrage, commençant en belle page ; colophon ;

Troisième et quatrième de couverture.

 

 

Sommaire

Le livre broché

La reliure à la Bradel

La reliure

La reliure cuir

La reliure demi-cuir

La reliure demi-cuir à coin ou bande

La reliure tissu

 

 

Le livre broché :              

Reliure broché sur livre ancien

Le livre broché est un livre recouvert d'une feuille de papier, imprimée ou vierge, collée au dos, qui constitue la couverture.

 

La reliure à la Bradel :

Reliure bradel sur livre rare

La grande innovation technique du XVIIIe siècle est celle dite de Pierre-Alexis Bradel, qui lui donne son nom. Cette technique, mise au point en Allemagne, est introduite en France par Bradel. Sa grande caractéristique est la séparation des plats et du dos par une gorge au lieu d’être joints au niveau du mors. Les cahiers sont cousus sur rubans qui ne sont plus passés mais collés dans les contreplats. L’ensemble est fragile et ne peut s’adapter aux grands et lourds volumes. Pensée au départ comme une reliure d’attente, cette technique devient populaire et prépare l’ère de l’industrialisation du livre, étant plus économique et plus rapide à réaliser. Cette technique se généralise pour les livres d’usage courant à partir de 1840.

 

La reliure cuir :

Reliure plein cuir sur vieux livre

La reliure pleine, livre entièrement recouvert de cuir.

Les qualités des cuirs utilisés et leurs utilisations peuvent varier. En ce qui concerne les cuirs, on parlera de :

– veau ou vélin (signifie veau mort-né)

– basane pour le mouton ou l’agneau

– maroquin pour la chèvre ou le chevreau.

Cette hiérarchie a pu varier selon les époques.

 

La reliure demi-cuir :

Reliure demi-cuir sur livre rare

La demi-reliure, dont seul le dos est recouvert d'une matière noble (le reste du volume étant recouvert d'un papier).

 

La Reliure demi-cuir à coins :

Reliure demi cuir en coins sur livre ancien

Livre dont le dos et les coins sont couverts de cuir, tandis que le reste de la couverture est couvert de tissu ou de papier.

 

La reliure tissu ou toile :

reliure tissu sur livre rare

La reliure en toile est généralement ornée d'une pièce de titre (morceau de cuir placé sur le dos du livre), sur laquelle sont apposés le nom de l'auteur et le titre du livre.

 

Pour en savoir plus :

http://classes.bnf.fr/rendezvous/pdf/reliure.pdf

https://www.galaxidion.com/glossaire/#b25

https://bibliomab.wordpress.com/category/la-presentation-du-livre/reliure/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Reliure

https://bibliophilie.blogspot.fr/2008/01/lidentification-des-cuirs-utiliss-en.html

http://www.editions-petit-vincent.com/boutique/technique-imprimerie-reliure-dorure-ancienne/le-cuir-en-reliure/

 

Les termes employés

Coin

Angle d'un livre. On parle par exemple de reliure en demi-chagrin, demi-maroquin ou demi-basane à coins : les quatre coins et le dos du livre sont alors recouverts de peau. Ils peuvent également être recouverts de toile. A gauche, une reliure en demi-chagrin rose-orangé à coins.

 

Emboîtage

Couverture ou étui de protection en papier, en tissu ou en cuir ouverte sur l'un des côtés laissant uniquement apparaître la couverture de l'ouvrage. Généralement utilisé pour des ouvrages de luxe. S'utilise également en reliure pour désigner la fixation du corps de l’ouvrage cousu et le collage des gardes sur les plats de couverture.

 

Emoussé

Se dit d’un coin qui a perdu son aspect d'origine suite à un frottement répété.

Epidermures

Désigne certaines parties de la peau de la reliure (appelée fleur du cuir) qui ont été superficiellement arrachées.

 

Ex-libris

Cest une inscription indiquant le propriétaire du livre. Cette inscription peut prendre une forme manuscrite, un carré de papier ou une étiquette imprimée ou gravée, portant des initiales, un symbole, des armes ou un nom… Il est en général apposé au verso du plat d'un volume. L'ex-libris est un thème de collection pour de nombreux bibliophiles.

 

Le Frontispice

Il sagit dune page illustrée précédant la page titre d'un livre, normalement en regard de cette dernière.

Cul-de-lampe

"Vignette décorative placée à la fin d'un chapitre et dont le contour s'inscrit généralement dans un triangle ayant la pointe en bas." (Larousse)

Sur la page de gauche, un cul-de-lampe en fin de chapitre.

 

Hors-texte

Contraire de "in-texte". Désigne toutes les pages imprimées que d'un côté qui ne font pas partie du corps d'un ouvrage mais qui sont ajoutées à des fins illustratives ou informatives.

 

Insolé

Se dit généralement du dos ou des plats d'une reliure qui ont été décolorés par une exposition prolongée aux rayons du soleil.

 

Rousseur

Tache roussâtre causée par une réaction chimique. Ces taches se retrouvent particulièrement sur les livres imprimés lors du 19ème siècle où la popularité des gravures en métal était à son apogée.

 

Tranches dorées

L'apposition d'une fine couche d'or sur les tranches d'un livre.

 

Trous de vers des livres

Petits trous causés par les vers des livres, insectes bibliophages.

 

Vélin

Fine feuille de peau de veau (mort né), d'agneau ou autre, appréciée des calligraphes, des miniaturistes et des relieurs pour sa blancheur, sa douceur et sa finesse (plus fine qu'un parchemin).